Téléphonie fixe | Téléphonie mobile | Standard téléphonique

Cipe vous informe des dernières actualitées

 

 

Huawei dévoile son premier téléphone pliable

Le géant mondial des télécoms Huawei a présenté dimanche un nouveau téléphone pliable, le Mate X, compatible avec les futurs réseaux 5G, tout juste quatre jours après que le numéro un mondial sud-coréen Samsung a dévoilé le sien à San Francisco. Le prix du Mate X : 2299 euros.

Huawei, le géant chinois des télécoms, vient de présenter son téléphone pliable, seulement quatre jours après la présentation du Galaxy Fold de Samsung, son concurrent coréen. Le géant mondial des télécoms Huawei a profité du rendez-vous mondial de la téléphonie à Barcelone pour tenter de recentrer sa communication sur les innovations et non plus sur les soupçons américains d’espionnage. Disponible en milieu d’année À la veille de l’ouverture du Mobile World Congress, Huawei a mis en avant son savoir-faire technologique en présentant son tout premier téléphone pliable, le Mate X, compatible avec les futurs réseaux 5G. « Nos ingénieurs ont travaillé sur cet écran pendant plus de trois années », a déclaré fièrement Richard Yu, directeur général de la branche grand public du groupe basé à Shenzhen. Le téléphone, disponible au milieu de l’année, sera vendu 2 299 euros, contre 1 745 euros pour le Galaxy Fold de Samsung, ce qui est déjà un prix record. « C’est très cher », a concédé Richard Yu, « mais nous travaillons pour faire baisser les prix ».

Huawei mate x
Huawei mise sur la 5G
Huawei mate x

Replié, le smartphone chinois propose deux écrans, un de 6,6 pouces (16,8 cm), légèrement plus grand que celui d’un iPhone Xs Max, et un de 6,3 pouces (16 cm) à l’arrière qui, une fois dépliés, permettent d’obtenir une mini-tablette avec un écran de 8 pouces (20,3 cm).
Mais le groupe chinois ne compte pas s’arrêter là et cherchera à montrer aux opérateurs du monde entier, membres de l’organisateur de l’événement, la GSMA, son savoir-faire en termes de 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles qui doit permettre à l’avenir de relier humains et objets connectés, plus vite, partout et en tout temps. Côté équipements réseaux, Huawei annonce avoir signé des accords avec plus d’une cinquantaine d’opérateurs dans le monde en vue des déploiements 5G et espère ainsi conforter sa place de numéro un, devant le suédois Ericsson et le finlandais Nokia.

Source la VDN la voix du nord